Festival du film engage

 Festival du film engagé

 

Animés par une même volonté d’éducation populaire, les membres des associations «Festival du Film Engagé» et «Paroles de Bibs » ont proposé pendant 3 jours une vingtaine de projections de films documentaires suivis de débats, en présence des réalisateurs et des associations concernées par les divers sujets. Des films en prise directe avec l’actualité étaient diffusés, pour mieux connaître et comprendre les moments historiques qu’ils ont pu vivre. Refusant de sombrer dans la morosité et le fatalisme, le festival proposait de faire avancer la réflexion pour mieux comprendre et résister.

Exceptionnellement, l’ouverture du festival s’est  fait avec la projection du film de Stanley Kubrick longtemps interdit en France, « Les sentiers de la Gloire » film qui était consacré aux fusillés pour l’exemple de la guerre 1914-1918. Une séance était également consacrée aux mutins de la guerre de 14-18.

Durand ce festival, deux films ont abordé plus particulièrement les problèmes du monde ouvrier, dont un qui a été projeté avec la présence exceptionnelle d’ouvriers de l’usine marseillaise Fralib (marque de thé Elephant). Les Roms, Mayotte, la construction d’un gigantesque stade de foot à Lyon, Internet, l’avortement, la prostitution, l’Unef, le « Revenu de Base »… voilà quelques-uns des sujets dont il était question. Certains aspects de la Bolivie, du Rwanda,  des  luttes en Grèce, ont pu également être abordés.